Gestalt-thérapeute, psychopraticien… pourquoi pas psychatalyste?

« Psychatalyste »:  mot valise forgé à partir de « catalyste » (mot anglais pour catalyseur, francisé ici avec le « e » final) auquel j’ai rajouté un H afin que le préfixe « psych » contienne la signification de psyché, (du grec ancien ψυχήpsukhế , âme, esprit).

En chimie, la catalyse est l’action d’un catalyseur sur une transformation chimique: le catalyseur accélère ou réoriente la réaction chimique. Le catalyseur n’apparaît pas dans la formule chimique de la réaction obtenue.

Ainsi le psychatalyste (agissant comme un catalyseur dans la relation thérapeutique) accélère ou contribue à réorienter un processus. A l’issue de ce processus thérapeutique, le psychatalyste n’apparaît pas dans la transformation obtenue: la transformation appartient bien au client, elle est le fruit de son propre processus de travail au sein de la relation thérapeutique.

Cependant, le psychatalyste n’est pas neutre. Il s’implique dans la relation thérapeutique; il en sera aussi transformé, dans une moindre mesure ou plutôt dans une autre mesure, puisqu’il a déjà longuement travaillé sur lui-même et qu’il est en supervision et en formation continue tout au long de sa vie professionnelle, comme le psychopraticien.

« La catalyse (du grec ancien κατάλυσις Katalysis, détacher) se réfère à l’accélération ou réorientation de la cinétique de réaction au moyen d’un catalyseur, et dans certains cas à la sélectivité pour diriger la réaction dans un sens privilégié (réaction concurrente, production d’un produit plutôt qu’un autre). Le catalyseur est utilisé en quantité beaucoup plus faible que les produits réactifs. Il n’apparaît pas en général dans le bilan de réaction, donc pas dans son équation globale » (Wikipédia).

Bien sûr c’est un jeu de mot, une boutade… alors que le terme de « psychothérapeute » est désormais restreint aux médecins et aux psychologues sans qu’il ne soient nécessairement formés à une méthode spécifique de psychothérapie, « psychopraticien » est le terme utilisé par les professionnels formés à la relation thérapeutique (travail personnel approfondi, supervision de la pratique tout au long de la vie professionnelle et formation spécifique initiale et continue).

© Anne Lidia Carpentier 2018

Tous les contenus de ce site appartiennent à l’auteure et sont couverts par droits d’auteur, sauf mention contraire. Reproduction et utilisation interdites.

Les compétences requises pour pratiquer la psychothérapie sont reflétées par la certification de psychopraticien par la Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse (FF2P) et par le European Certificate of Psychotherapy (ECP ou CEP) délivré par l’European Association for Psychotherapy (EAP).

Pour en savoir plus, lire les articles le titre de psychopraticien et le Certificat Européen; European Certificate of Psychotherapy.

 

Auteur : annecarpentiergestalt

Gestalt-thérapeute certifiée - Membre de la FF2P Psychopraticienne titulaire du European Certificate of Psychotherapy Formatrice, superviseure accréditée par l'EAGT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s