Transmission transgénérationnelle des traumatismes et épigénétique

Les traumatismes (maltraitance, abus, viols…) provoquent des modifications chimiques sur l’ADN, et cette trace biologique est transmissible aux générations suivantes, comme le démontrent les travaux d’Ariane Giacobino de l’Université de Genève, présentés danc cette interview. Mais un environnement protecteur et soutenant et la thérapie peuvent défaire les conséquences de ces « traces »:

des « découvertes récentes montrent que ces modifications du fonctionnement génétique induites par l’environnement pourraient se transmettre sur plusieurs générations. Nous naissons avec probablement, sur nos gènes, certaines marques initialement déposées sur ceux de nos ascendants. Depuis peu, sans connaître encore le processus, on sait que ces marques sont réversibles. Même lorsqu’elles remontent à des générations antérieures, elles peuvent être effacées. Contre toute attente, la biologie se révèle être loin du déterminisme absolu. Il est maintenant avéré que, si les premiers éléments à l’œuvre dans l’organisme – les gènes – sont marqués par l’histoire, ils peuvent tout aussi bien « remonter le temps moléculaire » et s’en libérer, non pas dans leur séquence mais dans leur fonctionnement ». Peut-on se libérer de ses gènes ? L’épigénétique Ariane GIACOBINO, Stock 2019

A lire aussi :

« La maltraitance dans l’enfance modifie la régulation des gènes impliqués dans la gestion du stress« 

Auteur : annecarpentiergestalt

Gestalt-thérapeute certifiée - Membre de la FF2P Psychopraticienne titulaire du European Certificate of Psychotherapy Formatrice, superviseure accréditée par l'EAGT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s