Blog

Une expérience subtile de transformation soi/monde

Dans ce moment du monde très contraint, pour ne pas le dire autrement, nous pouvons rester libres (et donc subversifs), résilients, ou plutôt en cours de processus de résilience (même chaotique). Cela requiert une forme d’engagement, d’exigence, une sorte de pratique « intérieure » de chaque instant (« intérieure » car non nécessairement manifestée dans une action visible, et je mets « intérieure » entre guillemets car me référant à la théorie de la Gestalt je sais que toute expérience advient toujours à la frontière-contact moi/monde).
Ainsi sans doute en vivant cette expérience « en nous » ou « sur nous » pouvons nous agir « sur » ou avec le monde.
Ainsi en nous engageant dans cette expérience exigeante de liberté créatrice de résilience, il me semble que nous pouvons transformer et nous et le monde, d’une manière d’abord subtile qui permettra qu’ensuite cette transformation prenne forme.

© Anne Carpentier 28/01/2021

© Samy Charnine , artiste surréaliste français né à Nice en 1967: The World Inside 1

« Gestalt-thérapie », Perls, Hefferline, Goodman, 1951

« Par dessous tout, nous espérons que (ce livre) pourra contenir quelques intuitions utiles pour nous tous en vue d’un changement créateur dans le contexte de notre crise actuelle. Car il faut considérer notre situation présente, dans quelque domaine qu’on la regarde, comme un champ de possibilités créatrices ou bien, alors, elle est franchement intolérable. En se désensibilisant et en inhibant leurs merveilleux pouvoirs humains, la plupart des gens semblent se persuader ou se laisser persuader qu’elle est tolérable, voire même assez bonne. Il semble, à en juger par leur type de préoccupations, qu’ils aient une conception de la « réalité » qui est tolérable et à laquelle ils peuvent s’ajuster avec un certain degré de bonheur. Mais cette norme de bonheur est trop basse, si basse que c’en est méprisable: on a honte de notre humanité. Mais heureusement, ce que les gens prennent pour la réalité n’est pas du tout la réalité, ce n’est qu’une illusion incommode (et le pire c’est d’utiliser une illusion qui n’apporte même pas de consolation!). Le fait est que, bon an mal an, nous existons en situation d’urgence chronique et que la majeure partie de notre force d’amour, d’intelligence, de colère, d’indignation, est refoulée ou amoindrie. Ceux qui voient plus clair, sentent plus intensément et agissent plus courageusement, s’épuisent et souffrent, car il est impossible à quiconque d’être vraiment heureux si le bonheur n’est pas plus généralisé. Pourtant, si nous entrons en contact avec cette terrible réalité, il existe aussi en elle une potentialité créative ».

Gestalt-thérapie, Perls, Hefferline, Goodman, 1951, (l’exprimerie 2001 pour la traduction française) pp.77-78

« Most of all, we hope that (this book) might contain some useful insights for us all towards a creative change in our present urgent crisis.For our present situation, in whatever sphere of life one looks, must be regarded as a field of creative possibility, or it is frankly intolerable. By desensitizing themselves and inhibiting their beautiful human powers, most persons seem to persuade themselves, or allow themselves to be persuaded, that it is tolerable or even well enough. They seem, to judge by the kind of their concerns, to conceive of a « reality » that is tolerable, to which they can adjust with a measure of happiness. But that standard of happiness is too low, it is contemptibly too low; one is ashamed of our humanity. But fortunately, what they conceive to be the reality is not the reality at all, but a comfortless illusion (and what the devil is the use of an illusion that does not at least give consolation!).The case is that, by and large, we exist in a chronic emergency and that most of our forces of love and wit, anger and indignation are repressed or dulled. Those who see more sharply, feel more intensely, and act more courageously, mainly waste themselves and are in pain, for it is impossible for anyone to be extremely happy until we are happy more generally. Yet if we get into contact with this terrible actuality, there exists in it also a creative possibility. »

Gestalt-therapy, Excitement and Growth in the Human Personality Perls Hefferline Goodman, 1951

Groupes de supervision à Paris en 2021

Groupe de supervision à Paris un vendredi après-midi par mois  (ce groupe est plein), pour les psychopraticiens, Gestalt-thérapeutes, Gestalt-praticiens inscrits en 3e cycle. Possibilité d’ouvrir un nouveau groupe en demie journée à partir de 2 inscrits, 4 maximum, dates envisagées pour 2021: 14/9, 12/10, 9/11, 7/12 : me contacter pour s’inscrire .

Dans ces groupes de supervision, nous cocréons un espace de sécurité et de soutien pour explorer les questions que vous amenez, à partir de la théorie de la Gestalt-thérapie et des aspects théorico-cliniques suivants:

  • qualité de présence-conscience incarnée dans le dialogue thérapeutique et appui sur l’empathie kinesthésique,
  • observation phénoménologique des processus corporels et expérimentations à partir des dynamiques de l’engagement du self,
  • prise en compte et élucidation des Gestalt inachevées et des phénomènes de champ, tels que les identifications projectives et introjectives et les résonances kinesthésiques,
  • « micro-graduation » et coconstruction de sens dans un dialogue herméneutique.
  • D’autres aspects seront aussi abordés en fonction des apports de chacun et des développements actuels du domaine de la thérapie.
  • Chaque session démarrera par un tour de nouvelles pour accueillir et prendre soin de l’être-thérapeute que vous êtes.

    rené-magritte-le-thérapeute-or-le-domaine-enchanté
    René Magritte: Le thérapeute ou le domaine enchanté


Une demi-journée (14h-18h) 4 participants maximum (tarif de la demi-journée 110€).

Je suis Gestalt-thérapeute titulaire du European Certificate of Psychotherapy, formée à la Developmental Somatic Psychotherapy et à la danse-thérapie, formatrice et superviseure (EAGT Accredited Training) à l’Ecole Parisienne de Gestalt . En savoir plus.

Je reçois également des thérapeutes en supervision individuelle (séance de 55 mn, 100 €).

Pour s’inscrire me contacter

Tous les contenus de ce site appartiennent à l’autrice du site et sont couverts par droits d’auteur. Reproduction et utilisation interdites. Dernière mise à jour de cette page 19/01/21

Contraintes existentielles confinées

rembrandt-le-philosophe-en-meditation (2)
Rembrandt Le philosophe en méditation

Cette situation de confinement nous met face à toutes les données existentielles: la finitude, la solitude, la liberté et sa soeur la responsabilité, l’absurde qui force la quête de sens et l’imperfection: imperfection des décisions qui ont été et qui sont prises, imperfection de nos ajustements à la situation, imperfection dans notre courage à regarder en face ces contraintes existentielles.

Nous avons du temps pour méditer et j’espère que cette situation sera l’occasion d’une transformation collective, malgré ce que les dirigeants du monde donnent à voir jusqu’à présent.
Anne Carpentier 21.03.2020

Un espace-temps pour soi

Stage ponctuel à l’EPG du 24 au 26 janvier 2020

La vie est mouvement, et le mouvement est notre premier langage. Notre mouvement s’inscrit dans le temps et façonne l’espace autant que l’espace nous façonne. Ainsi, ce stage est l’occasion de cocréer un « espace-temps pour soi ».
Depuis notre arrivée au monde, la conscience du corps vécu (awareness) nous permet d’appréhender, de saisir le monde, dans notre mouvement de contact avec l’environnement. Il n’est pas de conscience sans corps pour percevoir le monde. Le corps mouvant crée de la pensée que le mouvement inscrit dans l’espace et le temps.
Ainsi, notre corps en mouvement est une voie d’accès directe à notre être-au-monde, à notre manière d’entrer en contact avec l’environnement, avec l’autre et les autres. C’est aussi une voie d’accès aux freins et blessures qui peuvent avoir entravé notre liberté d’être. En (re)mettant le corps en mouvement, il est possible de se reconnecter à notre vitalité et au potentiel de restauration du self qui peut se déployer dans l’imprévu de l’ici et maintenant.

A l’EPG du 24 au 26 janvier 2020

Anne Carpentier 12 novembre 2019 màj 2020

Tous les contenus de ce site sont la propriété intellectuelle de Anne Carpentier (sauf mention contraire) et sont couverts par droits d’auteur. Ils ne peuvent ni être reproduits ni utilisés sans autorisation.

Tout est relié? la théorie quantique le prédit sans équivoque

« La théorie quantique le prédit sans équivoque : un grand nombre d’atomes peuvent êtres intriqués, liés entre eux par une relation quantique très forte, même dans une structure macroscopique. Mais les preuves expérimentales faisaient jusqu’ici largement défaut, même si des progrès récents ont permis de montrer l’intrication de 2900 atomes. En repensant le traitement des données issues de leurs observations, des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) ont changé d’échelle, prouvant l’intrication de 16 millions d’atomes au sein d’un cristal d’un centimètre de côté. Une recherche à découvrir dans la revue Nature Communications ».

12.10.2017 Communiqué de presse à lire sur https://www.unige.ch/communication/communiques/2017/cdp121017/?fbclid=IwAR0sV1y4PM4MwO2_ZlYIwXBGq-FigL4elkBLMuw2Q3IlgSKXUla5EmAP6qk

 

Transmission transgénérationnelle des traumatismes et épigénétique

Les traumatismes (maltraitance, abus, viols…) provoquent des modifications chimiques sur l’ADN, et cette trace biologique est transmissible aux générations suivantes, comme le démontrent les travaux d’Ariane Giacobino de l’Université de Genève, présentés danc cette interview. Mais un environnement protecteur et soutenant et la thérapie peuvent défaire les conséquences de ces « traces »:

des « découvertes récentes montrent que ces modifications du fonctionnement génétique induites par l’environnement pourraient se transmettre sur plusieurs générations. Nous naissons avec probablement, sur nos gènes, certaines marques initialement déposées sur ceux de nos ascendants. Depuis peu, sans connaître encore le processus, on sait que ces marques sont réversibles. Même lorsqu’elles remontent à des générations antérieures, elles peuvent être effacées. Contre toute attente, la biologie se révèle être loin du déterminisme absolu. Il est maintenant avéré que, si les premiers éléments à l’œuvre dans l’organisme – les gènes – sont marqués par l’histoire, ils peuvent tout aussi bien « remonter le temps moléculaire » et s’en libérer, non pas dans leur séquence mais dans leur fonctionnement ». Peut-on se libérer de ses gènes ? L’épigénétique Ariane GIACOBINO, Stock 2019

A lire aussi :

« La maltraitance dans l’enfance modifie la régulation des gènes impliqués dans la gestion du stress« 

Rêve et Gestalt : je suis le rêveur, je suis la musique du rêve…

« Je suis la femme, je suis le divan, je suis l’oiseau blanc, je suis les fruits de l’arbre, je suis l’éléphant, je suis les félins, je suis les fleurs, je suis leur parfum, je suis la forêt vierge, je suis le serpent, je suis l’oiseau sur l’arbre fruitier, je suis le doigt pointé, je suis le singe charmeur, je suis la flûte, je suis la musique du rêve, je suis un message, je suis ton messager… »
© Anne Carpentier
Peintre: Henri Rousseau dit Le Douanier Rousseau, 1910 (MOMA, NY, NY)
Henri_Rousseau_The_Dream WLA_moma
Tous les contenus de ce site appartiennent à l’auteure et sont couverts par droits d’auteur, sauf mention contraire. Reproduction et utilisation interdites.

Déontologie

Membre associée de la SFG, membre individuelle de la FF2P, membre de l’Association Européenne de Psychothérapie (EAP), je respecte les codes de déontologie de ces organisations:

Code de déontologie de la Société Française de Gestalt compatible avec le code de déontologie de l’association européenne de Gestalt-thérapie (EAGT)

Code de déontologie de la FF2P, Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse,

Code of Ethics – code de déontologie de l’Association Européenne de Psychothérapie (EAP)